iDM Blog

Une électrique DeZirée...

Renault et le DeZir…

Une électrique DeZirée... Renault et le DeZir…

Une voiture électrique doit-elle être obligatoirement insipide côté ligne ? Pour Renault, la réponse est non  et la marque au losange le prouve en révélant le concept-car DeZir, dans sa jolie robe rouge sur laquelle nous reviendrons (la voiture, pas la robe…) lors du Mondial de l’automobile de Paris !

Renault et le DeZir…

Une voiture électrique doit-elle être obligatoirement insipide côté ligne ? Pour Renault, la réponse est non et la marque au losange le prouve en révélant le concept-car DeZir, dans sa jolie robe rouge sur laquelle nous reviendrons (la voiture, pas la robe…) lors du Mondial de l’automobile de Paris !

Innovation en plusieurs étapes…

Premier projet dirigé par Laurens van den Acker, DeZir marque le coup d’envoi d’une série de concept-cars qui vont illustrer la nouvelle vision du Design de Renault. Elle pose également les bases du design des futurs véhicules de la marque.

"DeZir annonce notre nouveau langage formel qui exprime le mouvement, la sensualité, l’émotion... avec des proportions idéales, comme un objet conçu par la nature. Un design chaleureux et tonique, très Renault. » dit Axel Breun, Directeur Design Concept et Show Cars.

DeZir est un coupé deux places avec de grands passages de routes qui abritent des jantes en 21 pouces. Les flancs alternent formes pleines et creuses, jouant ainsi les contrastes de lumière et la face avant préfigure la proue de la Mégane restylée : elle est traversée sur toute sa largeur par une entrée d’air dessinée autour d’un losange agrandi et verticalisé et dont la lisibilité est renforcée par traitement sombre de l’ensemble.

Les feux arrière se transforment en un bandeau lumineux suspendu sur toute la largeur de la voiture. Mis en scène par le rétro éclairage de la grille arrière, l’emblème Renault semble flotter au milieu de cette surface.

Pour accéder à l’intérieur, il faut ouvrir les portes en élytre dont la cinématique inversée symbolise la complémentarité amoureuse, le ying et le yang selon Renault…

A l’intérieur, les formes sont douces et légères. La couleur dominante est le blanc, ponctué du même rouge que celui de l’extérieur. Cuir blanc, pour les sièges, la planche de bord et le sol, de la laque rouge pour la console et les accessoires : les détails sont soignés…

Les sièges forment un véritable cocon « en tandem » et le poste de conduite façon cockpit.

Coup de foudre…

DeZir est animé par un moteur électrique situé en position centrale arrière pour un équilibre des masses idéal. La batterie Lithium Ion d’une capacité de 24 kW/h est implantée en position verticale, derrière la banquette. Elle permet d’afficher une autonomie de 160 km.

La base moteur est la même que celle des véhicules électriques de série, avec une évolution permettant de délivrer une puissance de 110 kW (150 ch) et un couple de 226 Nm.

Mais comme toujours, la question qui se pose est celle de la recharge de la batterie. Dans le cas présent, Renault propose trois solutions :

  • le mode standard, via une prise domestique standard (recharge complète en 8 heures)
  • le mode rapide, via une prise de courant tri-phasé 400 V (recharge de 80% de la batterie en 20 minutes)
  • l’échange de batterie, grâce à la technologie Quick Drop de Renault.

Mais comme l’ennemi, c’est le poids, et pour contrer celui des batteries (qui influence à la fois sur la tenue de route et la consommation) Renault a eu recours à une coque en Kevlar et un châssis tubulaire en acier du même type que celui de Mégane Trophy à laquelle la DeZir emprunte aussi les suspensions. Au final, le poids est de seulement 830 kg !

L’aérodynamique a également été soignée, avec un soubassement caréné et l’adoption d’un  diffuseur à l’arrière. L’indice de pénétration dans l’air (Cx) ainsi obtenu est de 0,25.

Au final, DeZir affiche le 0 à 100 km/h en 5 secondes et le 0 à 50 km/h en seulement 2 secondes.

Enfin, pour lutter contre le silence (!) des voitures électriques qui met en danger les piétons, une signature acoustique a été définie pour que l’on puisse entendre venir le DeZir.

Recherche

Réseaux

Affichage

Archives