iDM Blog

Le premier SUV écolo !

Mitsubishi Outlander PHEV

Les chiffres parlent d’eux même : il s’en est vendu plus de 11 000 aux Pays-Bas avant même les essais et les avis de la presse locale. Il fait 200 chevaux, possède 4 roues motrices, ne rejette que 44 grammes de CO2/km, peut effectuer 52km en mode tout électrique et surtout, ne consomme pas plus d’1,5l/100km en cycle mixte… C’est le nouvel Outlander PHEV et il va révolutionner votre manière de voir les SUV !

Pour plus d'informations,
rendez-vous sur : MITSUBISHI iDM

Pour faire simple, sachez qu’aujourd’hui, l’Outlander PHEV, pour « Plug-in Hybrid Electric Vehicule », est un OVNI sur le marché automobile. En effet, ce modèle tout fraichement débarqué est le premier SUV hybride à associer un moteur électrique à un essence thermique. Le seul véhicule qui se rapproche de ces caractéristiques est le Volvo V60 Plug-In Hybrid qui n’est pas un SUV mais un break et qui lui associe un moteur électrique à un moteur diesel.

 

Un SUV qui a du style

Peu de choses différencient l’Outlander PHEV d’un Outlander classique. Seuls quelques logos apposés sur le véhicule, les pare-chocs entièrement peints et la couleur spécifique « Technical Silver » oscillant entre le gris et bleu permettent de reconnaitre le PHEV. En termes de design, il apparait très moderne, surtout avec ce dernier coloris qui met en valeur ses courbes généreuses. Pour les dimensions, c’est un grand SUV avec 4m65 de longueur, 1m80 de largeur et 1m68 de hauteur.

Cette grandeur permet d’avoir un véhicule très fonctionnel. En effet, en dehors des grandes places dont il dispose (5 places uniquement disponible sur le PHEV), le coffre a une grande capacité de chargement avec 463 litres, sièges en place, et 960 litres, sièges rabattus. C’est à peine 13 litres de moins que l’Outlander classique, ce qui s’explique par la présence de la batterie située sous le plancher.

 

Le cœur de l’Outlander PHEV, c’est le moteur

Le véhicule est animé par un 4 cylindre essence 2 litres de 121 chevaux, capable de déplacer le véhicule mais également de recharger la batterie. Il est associé à deux moteurs électriques situés sur les roues avant et arrière du véhicule, chacun délivrant 82 chevaux. L’Outlander peut soit fonctionner en mode tout électrique, soit en mode thermique, soit les deux en même temps. En tout électrique, il peut effectuer environ 52 km (dans les conditions optimales). La batterie se recharge en 5 heures via une prise domestique ou en 30 minutes via une prise rapide (rechargée alors à 80%). La consommation annoncée par le constructeur est de 1.5l/100km (!) en cycle mixte et de 5.8l/100km si la batterie est déchargée.

Durant cet essai, nous avons pu constater le silence impérial de ce SUV. Rien ne perturbe le calme à son bord. Les relances sont vives et quand le moteur thermique prend le relai, cela Se fait tout naturellement. Vous pouvez filer à plus de 100 km/h en tout électrique sans entendre le moteur… C’est au début déroutant mais cela devient aussi rapidement très plaisant ! Il permet donc d’adopter tous les styles de conduite… Un vrai caméléon !

En terme de comportement routier, c’est là aussi une très bonne surprise. Malgré son embonpoint de quelques kilos comparé à la version classique de l’Outlander, du au poids de la batterie, les mouvements de châssis sont presque réduits à néant. En effet, la batterie implantée sous le plancher abaisse le centre de gravité. Les virages s’entreprennent alors avec sérénité et toujours dans un silence de cathédrale.

 

Un intérieur très richement doté ! 

L’intérieur se veut moderne et très bien fini. On note du cuir ou encore du placage noir piano sur la console centrale du plus bel effet. L’équipement est à la hauteur des qualités du véhicule, exceptionnellement riche. Voyez par vous-même : aide au freinage d’urgence, aide au démarrage en côte, système anti-collision à basse vitesse, alerte de franchissement de ligne, climatisation, feux et essuie-glaces automatiques, radio CD 9HP à écran tactile, navigation GPS, Bluetooth, prise USB, régulateur de vitesse adaptatif, caméra de recul, feux bi-Xénon, ordinateur de bord, clé mains-libres, rétroviseurs chauffants, sièges avant chauffants et conducteur électrique, banquette rabattable 60/40, jantes alliage de 18 pouces, phares antibrouillard, hayon motorisé ou encore toit ouvrant électrique… Rien que ça ! D’ailleurs, durant l’essai, nous avons trouvé que le toit ouvrant apportait un plus non négligeable en terme de luminosité. Tous ces équipements vous permettent de vous sentir vraiment bien dans cet Outlander et d’envisager tous types de parcours, des plus courts aux plus longs, sans aucune hésitation !

 

Une multitude de modes disponibles et de niveaux de freinage 

En plus de cet équipement pléthorique, le système multimédia équipant l’Outlander PHEV est vraiment très complet et intuitif.

Par rapport à d’autres véhicules hybrides qui ont une multitude de boutons sur le tableau de bord, le nouveau SUV de Mitsubishi se veut résolument simple. Le mode par défaut permet de gérer automatiquement tout le système. Le mode « Charge » permet de recharger les batteries via le moteur thermique et enfin le mode « Save » maintient l’état de charge actuel de la batterie.

Pour les personnes voulant faire de ce SUV un vrai 4 roues motrices, la fonction « 4WD Lock » répartit équitablement la puissance entre les trains avant et arrière du véhicule.

Au niveau du freinage, là aussi des niveaux existent. Cela peut vous sembler déroutant mais après quelques minutes à bord, on comprend tout de suite le but de la manœuvre et cela devient vite naturel. En effet, pour assurer la recharge de la batterie, il suffit d’utiliser les palettes situées derrière le volant.

Dans un véhicule « classique » à boite automatique, les palettes servent normalement à passer les rapports… sauf que sur l’Outlander PHEV, c’est tout simplement pour accentuer ou réduire le ralentissement, à la manière d’un frein moteur !

En appuyant une fois sur la palette de gauche, le mode b1 s’active, en appuyant deux fois, le mode b2 etc... jusqu’à b5. b2 freine plus fort que b1… Pour annuler le mode, appuyez sur la palette de droite jusqu’à désactiver le freinage. Vous pouvez bien entendu aussi freiner grâce à la classique pédale de frein mais cette dernière ne permet pas de recharger les batteries comme les palettes le font. En prenant l’habitude d’utiliser les palettes, votre autonomie en électrique se verra augmentée et vous consommerez donc moins de carburant.

Enfin, notez qu’une application Mitsubishi pour smartphone vous permet de contrôler à distance certaines fonctionnalités de votre Outlander comme le temps de charge, le démarrage ou l’arrêt de la climatisation, la vérification des portes ouvertes/fermées ou encore l’allumage des feux.

mobile

 

Des tarifs en rapport avec les prestations 

Par rapport à un Outlander classique, le PHEV est bien entendu un peu plus cher. Le prix est de 53 900 €. En déduisant le bonus écologique de 4 000 euros, le prix est donc de 49 900 €.

C’est le prix à payer pour vous offrir le nec plus ultra des SUV mais surtout pour ne consommer seulement que 1,5l/100 km (cycle mixte) ! Pour plus de renseignements, veuillez contacter votre concession Mitsubishi du Groupe Automobile iDM à Avignon.

Texte : Thibault COURADES.

Recherche

Réseaux

Affichage

Archives