iDM Blog

La piste ne lui fait pas peur

Essai Fiat FREEMONT 4x4

La piste ne lui fait pas peur Essai Fiat FREEMONT 4x4

Le FIAT FREEMONT « deux roues motrices » nous l’avons testé en juillet 2011, dès sa sortie. Voici que  dix mois plus tard arrive une nouvelle version qui reçoit quatre roues motrices et une boite automatique. L’occasion était trop belle et c’est sur les chemins en terre du domaine de Lastours que nous nous sommes installés à son volant.

Pour essayer ce véhicule,
rendez-vous dans votre concession FIAT iDM

Confort et sécurité

Les pistes que nous avons rencontrées ne présentaient certes pas de difficultés particulières. Mais elles nous ont vite permis de nous rendre compte que le FIAT Freemont prend soin de ses occupants même avec les jantes en 19 pouces. On peut rouler à des allures normales sans arrière-pensées tout en modulant son allure quand des pierres de grande taille font leur apparition.

La motricité est assurée par la transmission intégrale qui est de type « on demand », c'est-à-dire que le couplage de l’essieu arrière n’intervient que lorsque c’est nécessaire. En conséquence, ce dernier n’est pas « alimenté » en puissance si cela n’est pas utile. Cette solution est possible grâce au système ECC (Electronically Controlled Coupling) qui utilise les informations transmises par la centrale ESP et l’embrayage du coupleur à déclenchement électromagnétique. Ainsi, le transfert de couple aux roues arrière se fait en fonction des conditions de conduite. Sur route sèche, à vitesse stabilisée et en ligne droite, seules les roues avant sont motrices. Quand les conditions climatiques (pluie, neige) ou la conduite (un peu sportive) le nécessite, la répartition de la puissance évolue et le FIAT Freemont peut décider de renvoyer jusqu’à 50% de la puissance au train arrière.

La boite automatique à 6 rapports (de série sur la version 4x4), complète le moteur 4 cylindres diesel de 170 chevaux que nous avons testé. Avec un 0-100 km/h expédié en 11.1 secondes, il offre de performances suffisantes de nos jours.

Toujours aussi modulable

Proposé à partir de 26 900 euros en version Freemont 2.0 Diesel de 140 chevaux avec un équipement déjà complet, ce monospace/SUV propose un rapport équipement/tarif très compétitif en finition Lounge : Hifi Alpine, caméra de recul, jantes 19 pouces, GPS, sellerie cuir… pour 35 100 euros.

Avec ses 4,89 m de long, son 1,88 m de large et son 1,69 m de haut, le Freemont en impose. Mais en contre-partie, il est capable d’emmener 7 personnes en vacances ! Surtout que la route, avec des pneus neige, sera plus sûre pour atteindre les stations de ski. Au 2ème rang, la banquette présente trois assises séparées pour plus de confort. Coulissante sur une course de 10 cm, elle permet de faire varier l’espace aux genoux des passagers arrière. Détail fort appréciable : les deux places latérales sont équipées d’un rehausseur intégré assurant le confort et la sécurité des enfants mesurant moins de 1,45 m.

Autre point fort : la climatisation aux places arrière que les passagers peuvent régler de façon indépendante de ceux de l’avant. Avec plus de 20 espaces de rangement, le FIAT Freemont saura satisfaire les familles les plus exigeantes !

Recherche

Réseaux

Affichage

Archives