iDM Blog

Essai RAV4

Plus statutaire

Lors de son lancement en 1994, le RAV4 a créé le segment des SUV compact à 4 roues motrices. Depuis, son succès ne s’est pas démenti et l’arrivée de la 4ème génération va permettre à Toyota d’investir un marché qui est l’un des rares qui progresse encore.

Pour essayer ce véhicule,
rendez-vous dans votre concession TOYOTA iDM

On garde les fondamentaux

« On en change pas une équipe qui gagne » dit l’adage. Toyota l’applique à la lettre en conservant la maniabilité, la facilité d’accès doublée d’une vision dominante de la route, l’architecture ingénieuse, la modularité et les aptitudes rassurantes, même en conditions difficiles qui ont fait le succès d’un modèle qui s’est vendu à plus 4.5 millions d’exemplaires à travers le monde !

 

A cela, Toyota a ajouté plus d’espace intérieur et de modularité. Ainsi, la longueur progresse de 205 mm pour atteindre 4.57 mètres et l’empattement (l’espace entre les roues avant et arrière) profite de 100 mm de plus, ce qui est un réel gain à bord. On ressent une réelle impression d’espace et deux adultes voyagent dans un total confort à l’arrière. Bien entendu, les sièges sont fractionnables et rabattables à 60/40 et, une fois escamotés, ils dégagent un espace de chargement quasiment plat sans qu’il soit nécessaire de retirer les assises ni les appuis-tête. On apprécie aussi le fait de pouvoir incliner indépendamment les dossiers.

 

Ensuite, l’espace de chargement s’allonge à 1,025 m et le volume du coffre atteint, au minimum 547 litres (VDA, sous cache-bagages) auxquels il faut ajouter le sous le plancher du coffre (30 litres). Détail qui impressionne toujours, le système d’ouverture et de fermeture du coffre électrique, actionnable par télécommande, est livré dès le second niveau de finition.

 

Enfin, une mention spéciale est à décerner à la planche de bord dont le design, l’ergonomie et la qualité de finition ont très fortement progressé !

 

Sur la route

Silence et rigueur. Tels sont des deux mots qui caractérisent le mieux notre essai du Toyota RAV4. Son moteur 4 cylindres D-4D de 2 231 cm3 développe 150 chevaux à 3 600 tr/mn et le propulse avec facilité jusqu’à une vitesse maximale de 190 km/h (sur circuit…) tout en se montrant sobre : en moyenne, nous avons consommé seulement 6.5 litres pour 100 kilomètres. Les relances sont suffisantes pour dépasser et on apprécie la douceur de la direction. Le trajet se passe dans un réel silence peu importe le rythme adopté.

 

Là où le nouveau RAV4 progresse fortement, c’est au niveau de la tenue de route. Sur les routes de l’arrière pays, il se montre à l’aise, ne prend pas de roulis et le comportement reste homogène même si on décide de hausser le rythme. Les freins complètent ce tableau élogieux grâce à une attaque franche et une bonne endurance. Un réel sentiment de sécurité et de rigueur se dégage du nouveau RAV4.

 

Equipement

Notre modèle d’essai est une version Lounge qui reçoit un équipement complet, jugez-en par vous-même : jantes en 18 pouces, feux au xénon, vitres surteintées pour l’extérieur, caméra de recul, indicateur de sous-gonflage des pneus, aide au démarrage en côte, avertisseur d’angle mort, gestion automatique des feux de route et de croisement pour ce qui est d’aider le conducteur. A cela, il faut ajouter la planche de bord en cuir, la climatisation automatique bi-zone, le coffre à ouverture et fermeture électriques, le GPS avec écran tactile, la sellerie cuir et les sièges chauffants à l’avant pour le confort de tous !

Recherche

Réseaux

Affichage

Archives