iDM Blog

Auris Hybride... Toyota accélère !

Essai Toyota Auris HSD – Hybride pour notre bien

Auris Hybride... Toyota accélère !  Essai Toyota Auris HSD – Hybride pour notre bien

Toyota a décidé de faire en sorte que toute sa gamme dispose, pour chaque modèle, d’une version HSD (Hybrid Synergy Drive) 100% hybride qui permet de rouler en mode électrique seul. Après la Prius qui a rencontré un vrai succès, c’est à l’Auris de recevoir cette technologie. Nous l’avons testée dans les environs de La Ciotat où la nouvelle concession du groupe iDM vient d'ouvrir ses portes. 

Pour essayer ce véhicule,
rendez-vous dans votre concession TOYOTA iDM

Essai Toyota Auris HSD – Hybride pour notre bien

Toyota a décidé de faire en sorte que toute sa gamme dispose, pour chaque modèle, d’une version HSD (Hybrid Synergy Drive) 100% hybride qui permet de rouler en mode électrique seul. Après la Prius qui a rencontré un vrai succès, c’est à l’Auris de recevoir cette technologie. Nous l’avons testée dans les environs de La Ciotat ù la nouvelle concession du groupe iDM vient d'ouvrir ses portes et on vous explique comment elle s’apprivoise…

Deux moteurs…

Il existe plusieurs technologies pour rendre une voiture hybride et la Toyota Auris HSD mise sur une architecture série-parallèle afin de proposer l’unique motorisation 100 % hybride du segment M1 (en attendant la futur Lexus CT 200H). Ce système de nouvelle génération repose sur un moteur à essence 1,8 litre VVT-i, un puissant moteur électrique, un générateur et une batterie hautes performances. La vie en communauté de tous ces éléments est gérée par un système électronique et un répartiteur de puissance qui collecte la puissance issue du moteur thermique, du moteur électrique et du générateur puis la redistribue en fonction des besoins.

La transmission à variation continue pilotée électroniquement (E-CVT) est commandée sans liaison mécanique, à l’aide d’un levier de vitesses électronique.  

Alimenté par la batterie hybride, le moteur électrique travaille en tandem avec le moteur thermique pour doper l’accélération en conduite normale. Et lorsque l’Auris HSD roule en mode EV, c’est le moteur électrique qui entraîne seul les roues motrices. À la décélération et au freinage, le moteur électrique se comporte comme un générateur de forte puissance : il récupère l’énergie cinétique – normalement dissipée sous forme de chaleur – et la stocke sous forme électrique dans la batterie hautes performances.

Côté moteur thermique, Toyota met à contribution un 4 cylindres à essence à cycle Atkinson de 1.798 cm3 qui développe une puissance maximale de 99 ch (73 kW) à 5.200 tr/min et un couple maximal de 142 Nm à 4.000 tr/min.

Mais qu’est-ce qu’un cycle « Atkinson » ? Pour briller en société, vous pourrez expliquer que les soupapes d’admission restent ouvertes beaucoup plus longtemps pour retarder la phase de compression. Le rapport de détente est alors supérieur au rapport de compression, d’où des pertes énergétiques moindres à l’admission et à l’échappement et une meilleure conversion de l’énergie de combustion en énergie mécanique utile. La température d’échappement de ce type de moteur est donc inférieure à celle des moteurs conventionnels ce qui abaisse la consommation de carburant.

De son coté, le moteur électrique développe 60 kW, ce qui permet au conducteur de disposer d’une puissance globale de 136 ch qui permet à la Toyota Auris HSD d’atteindre le 0-100 km/ en 11,4 secondes et une vitesse maximale de 180 km/h (sur circuit).

L’apport du moteur électrique permet surtout d’afficher les consommations d’une petite citadine avec 3,8 l/100 km en cycle mixte  et un taux de CO2 d’à peine 89 g/km, éligible au bonus écologique français de 2.000 € !

  

Nouvelle façon de conduire

Dès le départ, le responsable de la concession nous avait prévenu : "avant d’acheter une Toyota HSD, il faut savoir que l’on entre dans un monde de la conduite totalement différent de celui que l’on connait jusqu’à présent car vous disposez de deux moteurs, un thermique et un électrique mais aussi de trois modes de conduite à la demande en plus du « NORMAL » : EV, ECO et POWER, qui favorisent soit les performances soit les économies de carburant."

En effet, du démarrage à moins de 50 km/h en mode NORMAL, la voiture fonctionne automatiquement en mode EV (tout électrique), en fonction des conditions de circulation et de la charge de la batterie : la puissance est immédiatement disponible, la conduite est totalement silencieuse. Réalisé à la Ciotat, où la nouvelle concession Toyota vient d’ouvrir, en pleine heure de pointe sur le bord de mer, il  faut faire attention aux piétions qui n’entendent pas la voiture arriver !

Mais le conducteur peut aussi sélectionner manuellement le mode EV. Certes, le moteur thermique se mettra quand même en route si le système juge sa puissance nécessaire, mais ce mode à la demande tolère des accélérations nettement plus franches sans y faire appel. Il permet ainsi de parcourir en ville jusqu’à deux kilomètres, quasiment en silence et sans émissions de CO2 ni de NOX – cette distance étant fonction de la charge de la batterie.

Le mode ECO limite la réponse du papillon des gaz aux sollicitations de l’accélérateur et optimise le fonctionnement de la climatisation.

Le mode POWER modifie également la réponse des gaz de l’Auris HSD, mais stimule ici la puissance pour intensifier l’accélération. Il accentue de 25 % la réponse aux sollicitations de l’accélérateur. On se met alors à apprécier un châssis sain et efficace, qui ne subit pas la mauvaise influence du poids des batteries,  sans mauvaise surprise et un freinage rassurant qui peut être aidé par l’utilisation du frein moteur en passant le levier de la boîte de vitesse E-CVT en position « B ». En plus, cela recharge plus rapidement la batterie.

En complément de ces trois modes de conduite à la demande, une aide à la conduite économe Eco Drive permet au conducteur d’exploiter au mieux la motorisation 100 % hybride Toyota. Via l’affichage multifonction du combiné d’instruments, le conducteur peut suivre les circulations d’énergie au sein du système Hybrid Synergy Drive pour chacun des modes – une fonctionnalité qui l’aide à adopter un style de conduite détendu et économe en carburant, tout en exploitant au mieux le système.

Sur le même combiné, un compteur à aiguille simple et claire indique en outre le niveau de puissance consommée ou produite à tout moment.

Une Auris adaptée et économique !

Le plancher de l’Auris HSD a été remanié de manière à loger le bloc batterie hybride sous le coffre. Ce choix préserve l’habitabilité et autorise un volume de bagages de 310 litres. De nombreuses retouches aérodynamiques de la carrosserie, destinées à minimiser la consommation de carburant du système 100 % hybride, donne un look agréable à l’ensemble surtout avec les jantes en 17 pouces de notre modèle d’essai. (215/45R 17).

  

Coté finance, les bonnes nouvelles pleuvent… 2 000 € de bonus écologique en France grâce au faible rejet de CO2, groupe motopropulseur 100 % hybride étudié pour se contenter d’un entretien minime, garantie de trois ans ou 100.000 km, étendue à cinq ans ou 100.000 km pour les composants du système hybride, valeurs résiduelles de 45 % après 36 mois ou 90.000 km…

Conclusion :

SI vous souhaitez rouler « différemment » et que les enjeux écologiques vous préoccupent, la Toyota AURIS HSD saura dès à présent répondre à vos attentes.

Pour un essai, contactez votre concessionnaire Toyota IDM. Quatre adresses dans la région de Marseille : La Ciotat, Plombières, Aubagne, Pont de Vivaux.

Recherche

Réseaux

Affichage

Archives